• L'image en jeu

Les Mini-confinés

Le 17 mars 2020, la France entre dans une période de confinement qui va durer quasiment deux mois. Ce confinement va nous obliger à remettre en cause notre rapport à l’autre. Cette série imaginée jour après jour parle et symbolise ces nouvelles interactions : espaces de confinement, notre rapport à la lecture, aux achats de première nécessité, notre rapport à l’extérieur, à l’activité physique, la notion de distanciation sociale…

Chaque image a été conçue avec les moyens du bord et le jeu était de trouver une nouvelle idée chaque jour en se servant de ce que j’avais autour de moi. Il en est résulté 14 photos qui essayent de faire sourire sur ces mesures qui se sont imposées à nous.

Cette série a été sélectionnée par l'Œil de la Photographie dans le portfolios des lecteurs et a fait le sujet d'un article dans le magazine Chasseur d'Images du mois de mai.

La légende donne un regard complémentaire aux photos

Achats de première nécessité : à l'assaut du PQ !

– Coquille d’escargots : rentrer dans sa coquille et rester chez soi

– Période de confinement, propice à la lecture ?

– Déplacements brefs dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile…

– Confinement : interaction sociale dématérialisée…

– Gestes barrières

– Boite à œufs : Confinement version lilliputienne

– Attestation dérogatoire : déplacement à vélo autorisé ?

– Tasse à cafés : espaces de confinement

– Confinement… à bonne distance

– Confinement : la queue à bonne distance pour les achats de première nécessité

– Confinement : soutien aux producteurs locaux, je mange des fraises !

– Carré VIP en temps de confinement ?

– Mini-confinés, la série est terminée !


0 vue

© photos Nathalie Bossard - L'image en jeu

  • Black Instagram Icon