• L'image en jeu

À la découverte du Collodion

Le collodion humide est un procédé photographique attribué à l'Anglais Frederick Scott Archer en 1851. Le procédé au collodion a été le procédé négatif dominant jusqu'à l'apparition et la commercialisation des négatifs au gélatino-bromure d'argent en 1880. Ce procédé a connu une grande popularité car il permettait d'obtenir des clichés d'une grande finesse et de rendre une gamme de gris particulièrement étendue.

Le négatif doit être préparé sur une plaque de verre, exposé, puis développé en un temps très court, car, une fois sec, il devient insensible. Selon les conditions de température et d'humidité ambiantes, l'opération ne doit pas dépasser de 15 à 30 minutes au total.


Thomas Bohl, photographe, grand amoureux des techniques alternatives et bricoleur de génie nous a formé pendant une journée à la magie du collodion. Théorie, préparation des supports, prise de vue à la chambre et développement des plaques. Passionnant !!


1 vue

© photos Nathalie Bossard - L'image en jeu

  • Black Instagram Icon