Porto

 

Une ville curieuse avec des hauts… et des bas… un air un peu triste, une ville en couleurs et en noir et blanc, un peu hors du temps…

Cambodge - Laos

 

Phnom Penh, bruits… J'entends d'abord les klaxons graves des camions surchargés, sonnettes des vélos, avertisseurs plus ou moins aigus des mobylettes et des rickshaw qui se faufilent dans la circulation avec leurs cargaisons à dimension variable, fruits, paniers, outils, famille et dès fois tout ça à la fois. Et puis, il y a le sourire, les deux mains jointes, la tête qui se penche légèrement en avant dans un signe discret. Quelque chose d'impénétrable… Et enfin la nuit où la ville se révèle et se réveille après les chaleurs de la journée. Une nuit percée ici et là de néons blafards qui dessinent les silhouettes endormies dans un rapport au temps plus lent, plus calme, éternel.

Un moment d'éternité

 

Lieux d'éternité plein de vie. Chaque tombe, chaque plaque, chaque date entrouvrent le livre d'une vie oubliée. Marguerite, Hélène, Roger, Maurice, reposez en paix, morts parmi les vivants. Racontez-nous votre histoire… une photo, quelques fleurs immortelles, deux dates et une épitaphe nous laissent un aperçu de ce que fut votre vie.

Une vie de chien

Marrakech

 

La couleur est partout des épices aux moindres recoins de la ville, marches d'escalier, mur, tentures et même l'ombre se colore de tei ntes chaudes et épicées. L'ombre se déchire d'un rayon de soleil révélant mille matières…

Prison Sainte Anne à Avignon

 

La prison Sainte-Anne, fermée en 2003. Une exposition (été 2014) "La disparition des lucioles", 200 œuvres d'art contemporain de la collection Lambert, m'a permis de rentrer dans ce lieu chargé d'histoires, de vies brisées qu'on retrouve écrites sur les murs.  Chaque porte a un œilleton ouvert sur le couloir, chaque porte a sa couleur, sa forme, ses coups…

© photos Nathalie Bossard - L'image en jeu

  • Black Instagram Icon