• L'image en jeu

8h15, c'est fini !


Il y a ceux qui ont dit oui et puis qui ont oublié.

Il y a ceux qui ont dit oui et que finalement ça a barbé.

Il y a ceux qui ont dit oui et qui se sont rendormis.

Il y a ceux qui ont dit oui et qui n’ont pas trop respecté. les consignes, 8 h 30, 10 h 15, 16 h 25…

Il y a ceux qui voulaient en faire et qui n’ont pas fait…

Et il y a ceux qui ont carrément fait n’importe quoi…

6 photos prises à 8 h 15 le matin sur 6 jours contigus ou non.

120 photos au total présentées chronologiquement. Volontairement anonymes afin de mettre en valeur le regard collectif sans que l’on puisse s’attacher à un regard identifié.

Des photos qui retracent un bout de notre quotidien, de nos quotidiens, de nos diversités et de nos ressemblances. Finalement notre réveil est le même pour tous. 8 h 15, une heure entre deux, enfin pour la plupart, une heure où l’on n’est pas encore tout à fait actif… pas tout à fait endormi, pas tout à fait réveillé, un moment entre deux, un moment pour nous, où notre regard prend le temps de se porter sur les choses qui nous entourent.

Que disent ces photos de nous ? Et que disent ces photos de notre rapport à l’image ?

Certains cherchent à faire une belle image, cadrage, abstraction, matière, et se cachent derrière une construction qui veut faire passer l’image avant le sens. Si difficile de faire une photo qu’on pense quelconque et sans intérêt ?

Penser à la photo en se levant pour respecter l’heure mais aussi pour déjà se projeter sur le résultat.

Prendre 3 ou 4 photos à quelques minutes d’intervalle sans faire de choix, en me laissant ce rôle de choisir “l’instant décisif”…

D’autres ont respecté scrupuleusement les règles du jeu, 8 h 15, 8 h 17… à quelques secondes près. Là où le défi était sans doute le plus efficace et intéressant. Juste comme ça, parce que c’était la règle donnée.

Il y a ceux qui ont essayé de construire une série… sans y arriver…

Et finalement tous ceux qui se sont prêtés au jeu avec humour, sans chercher autre chose que le plaisir de faire une photo dans le cadre d’un protocole un peu absurde…

Et finalement toutes ces photos rassemblées me racontent quelque chose d’indéfinissable, de très humain, presque touchant, par leur diversité, par l’intimité et la sincérité qu’elles dévoilent… dans une prise de parole collective.

Pour ceux qui sont dans les parages, vernissage le 1er juillet pour un "brunch photo" à l'atelier de l'Image en jeu à Grans.

#NathalieBossard #limageenjeu #atelierphoto

© photos Nathalie Bossard - L'image en jeu

  • Black Instagram Icon